Difference between revisions of "Petit compte-rendu informel de tout ce qu'on s'est dit Mardi 9 Février"

From Sharewiki.org
Jump to: navigation, search
Line 5: Line 5:
 
Après une petite présentation de ce pour quoi on est là, à savoir verdir notre ville, on est rapidement passé à un tour de table pour que chacun exprime ses envies / idées / attentes par rapport au projet. Plutôt des fleurs ? Des légumes ? Dans des parterres ? Des friches ? Quelle organisation pour le groupe ? Besoin de cadre ou pas trop ou pas du tout ?
 
Après une petite présentation de ce pour quoi on est là, à savoir verdir notre ville, on est rapidement passé à un tour de table pour que chacun exprime ses envies / idées / attentes par rapport au projet. Plutôt des fleurs ? Des légumes ? Dans des parterres ? Des friches ? Quelle organisation pour le groupe ? Besoin de cadre ou pas trop ou pas du tout ?
  
Après ça, on s'est dit qu'il fallait de l'action. Bon, oui, mais pour ça, il nous faut au moins des graines. Et ça tombe bien, Benoît nous en propose pleins ! Chouette ! Merci Benoît ! Et pour le compost ? A voir avec les jardins qui en ont aussi besoin mais a priori, les compostiers peuvent fournir le compost nécessaire à nos actions ! Restent à trouver les outils (et une baignoire ?!??) et deux trois autres choses mais je suis sure qu'on saura tous ramener un petit truc au prochain atelier de fabrication de bouquets volants.
+
Après ça, on s'est dit qu'il fallait de l'action. Bon, oui, mais pour ça, il nous faut au moins des graines. Et ça tombe bien, Benoît nous en propose plein ! Chouette ! Merci Benoît ! Et pour le compost ? A voir avec les jardins qui en ont aussi besoin mais a priori, les compostiers peuvent fournir le compost nécessaire à nos actions ! Reste à trouver les outils (et une baignoire ?!??) et deux trois autres choses mais je suis sure qu'on saura tous ramener un petit truc au prochain atelier de fabrication de bouquets volants.
En plus de ça, Julien propose de créer le wiki du groupe pour que chacun puisse y ajouter des informations et qu'on participe collectivement à la construction du projet sur informatique aussi bien que dans la rue. On a aussi des volontaires pour le graphisme. Et silence propose d'imprimer quelques flyers si besoin pour faire connaître nos actions, notamment au salon Primevère. Que demander de plus !?!
 
  
Ben une date pardi ! Et vu qu'on est pleins, on va même en choisir deux !!!
+
En plus de ça, Julien propose de créer le wiki du groupe pour que chacun puisse y ajouter des informations et qu'on participe collectivement à la construction du projet sur informatique aussi bien que dans la rue. On a aussi des volontaires pour le graphisme. Et silence propose d'imprimer quelques flyers si besoin pour faire connaître nos actions, notamment au salon Primevère. Que demander de plus ?
 +
 
 +
Ben une date pardi ! Et vu qu'on est plein, on va même en choisir deux !!!
 
Ce sera donc .........
 
Ce sera donc .........
  
Line 20: Line 21:
 
Je vous envoie une invit' par mail. Ca fera deux mails d'un coup, mais après promis, vous ne recevrez plus 36000 infos tous les jours !
 
Je vous envoie une invit' par mail. Ca fera deux mails d'un coup, mais après promis, vous ne recevrez plus 36000 infos tous les jours !
  
Voici pelles-mêle (ahah) les interrogations, exclamations, explications sur le pourquoi du comment de la présence de chacun :
+
Voici pelle-mêle (ahah) les interrogations, exclamations, explications sur le pourquoi du comment de la présence de chacun :
- objectif : se faire plaisir !
+
 
- pour ne pas être en concurrence avec la ville, il faut planter les endroits délaissés par les jardiniers municipaux : autour d'arbres, de poteaux, goutières...
+
* objectif : se faire plaisir !
- Si on plante des légumes, est-ce qu'on va pouvoir les manger même si des chiens font caca dessus et que les pots d'échappement échappent pleins de trucs pas bons dessus ? Plus sérieusement se pose la réelle question de la comestibilité des légumes plantés dans ce type d'espace urbain. Des recherches doivent déjà être effectuées, il faudrait en trouver les résultats et les communiquer pour que chacun soit au courant de ce qu'il mange.
+
* pour ne pas être en concurrence avec la ville, il faut planter les endroits délaissés par les jardiniers municipaux : autour d'arbres, de poteaux, goutières...
- Rajoutons de la biodiversité en ville ! Réapproprions nous l'espace public !
+
* Si on plante des légumes, est-ce qu'on va pouvoir les manger même si des chiens font caca dessus et que les pots d'échappement échappent pleins de trucs pas bons dessus ? Plus sérieusement se pose la réelle question de la comestibilité des légumes plantés dans ce type d'espace urbain. Des recherches doivent déjà être effectuées, il faudrait en trouver les résultats et les communiquer pour que chacun soit au courant de ce qu'il mange.
- Autosuffisance alimentaire des villes... on en parle, mais finalement, est-ce que c'est possible ? Si on essaie pas un tout petit peu, c'est sur qu'on pourra pas voir beaucoup de changement !
+
* Rajoutons de la biodiversité en ville ! Réapproprions nous l'espace public !
- Marre de voir des pensées moches dans les bacs prévus pour, toutes bien alignées et qui changent toutes les 3 semaines ! Si on faisait autre chose ?
+
* Autosuffisance alimentaire des villes... on en parle, mais finalement, est-ce que c'est possible ? Si on essaie pas un tout petit peu, c'est sur qu'on pourra pas voir beaucoup de changement !
- Peut-être qu'on pourrait faire deux choses différentes ? Planter des fleurs un peu partout où elles pourraient pousser et des légumes dans des endroits  un peu plus abrités, pour un suivi plus régulier jusqu'à la récolte, et peut être même pouvoir les manger ?
+
* Marre de voir des pensées (les fleurs) moches dans les bacs prévus pour, toutes bien alignées et qui changent toutes les 3 semaines ! Si on faisait autre chose ?
- Pas de cadre trop défini pour cette action, il faut qu'on reste le plus souple possible, comme ça, tout le monde s'implique comme il veut, et tout le monde est content
+
* Peut-être qu'on pourrait faire deux choses différentes ? Planter des fleurs un peu partout où elles pourraient pousser et des légumes dans des endroits  un peu plus abrités, pour un suivi plus régulier jusqu'à la récolte, et peut être même pouvoir les manger ?
- Initiation au jardinage de manière collective et ludique
+
* Pas de cadre trop défini pour cette action, il faut qu'on reste le plus souple possible, comme ça, tout le monde s'implique comme il veut, et tout le monde est content
- Avant, tout le monde avait un jardin. La ville ne nous permet plus de disposer de cet espace. Et si on se le réappropriait de manière citoyenne ? Si on recréait des sols ? Idée : liner de piscine + feuilles mortes suffisent pour faire pousser des fraises des bois.
+
* Initiation au jardinage de manière collective et ludique
- Côté éducation / citoyenneté pour que les enfants arrêtent de croire que les patates poussent sur les arbres et que les tomates se déterrent en hiver !
+
* Avant, tout le monde avait un jardin. La ville ne nous permet plus de disposer de cet espace. Et si on se le réappropriait de manière citoyenne ? Si on recréait des sols ? Idée : liner de piscine + feuilles mortes suffisent pour faire pousser des fraises des bois.
- Gratuité dans l'espace public ! Interpellons les passants en nous baladant avec des arrosoirs et des binettes !
+
* Côté éducation / citoyenneté pour que les enfants arrêtent de croire que les patates poussent sur les arbres et que les tomates se déterrent en hiver !
- Des légumes font de supers fleurs, pensons aux topinambours !
+
* Gratuité dans l'espace public ! Interpellons les passants en nous baladant avec des arrosoirs et des binettes !
- Lancer des graines sur des chantiers par exemple peut être un bon moyen de lutter contre l'ambroisie.
+
* Des légumes font de super fleurs, pensons aux topinambours !
- Idée ! Si on faisait des pochoirs en forme de carottes ou autre pour remplacer les fleurs à l'entrée des villes par des légumes ?
+
* Lancer des graines sur des chantiers par exemple peut être un bon moyen de lutter contre l'ambroisie.
- Plantons par quartier. Organisons nous en petits groupes locaux pour planter vers chez nous. C'est plus sympa de le faire à plusieurs, mais c'est aussi plus sympa quand c'est en bas de chez nous ! On peut préparer les semis et les bouquets volants ensemble et ensuite, répartissons-nous géographiquement !
+
* Idée ! Si on faisait des pochoirs en forme de carottes ou autre pour remplacer les fleurs à l'entrée des villes par des légumes ?
- Pourquoi ne pas faire une carte des lieux disponibles et repérés pour que l'on sache où mettre nos petites graines ,
+
* Plantons par quartier. Organisons nous en petits groupes locaux pour planter vers chez nous. C'est plus sympa de le faire à plusieurs, mais c'est aussi plus sympa quand c'est en bas de chez nous ! On peut préparer les semis et les bouquets volants ensemble et ensuite, répartissons-nous géographiquement !
- On peut aussi faire des tontines pour mettre les plants en hauteur et qu'ils soient moins touchés par la pollution urbaine
+
* Pourquoi ne pas faire une carte des lieux disponibles et repérés pour que l'on sache où mettre nos petites graines ,
- En ville, tout est si bien organisé. Mais pourtant, ce qu'on veut, ce ne sont pas forcément des arbres et des parterres bien alignés. La nature à l'état "sauvage" n'est pas si présente autour de nous. Amenons-la, elle se débrouillera bien sans nous une fois qu'on aura lancé le truc !
+
* On peut aussi faire des tontines pour mettre les plants en hauteur et qu'ils soient moins touchés par la pollution urbaine
- Les pigeons c'est bien, mais peut-être qu'il pourrait y avoir d'autres espèces d'oiseaux ? Si on plantait des céréales, ça pourrait par exemple attirer des passereaux ?
+
* En ville, tout est si bien organisé. Mais pourtant, ce qu'on veut, ce ne sont pas forcément des arbres et des parterres bien alignés. La nature à l'état "sauvage" n'est pas si présente autour de nous. Amenons-la, elle se débrouillera bien sans nous une fois qu'on aura lancé le truc !
- Jardiner ensemble est un bon moyen de partager l'expérience, les bons coins, les bonnes graines...
+
* Les pigeons c'est bien, mais peut-être qu'il pourrait y avoir d'autres espèces d'oiseaux ? Si on plantait des céréales, ça pourrait par exemple attirer des passereaux ?
- L'art potager pourrait peut-être remplacer les discussions autour des crottes de chien et les tags pendant les conseils de quartier ? Ce serait là l'occasion de faire tourner la discussion autour de sujets positifs !
+
* Jardiner ensemble est un bon moyen de partager l'expérience, les bons coins, les bonnes graines...
- Le chantier du musée de la confluence est à l'arrêt pour le moment. Si on en profitait pour le recouvrir de fleurs ?
+
* L'art potager pourrait peut-être remplacer les discussions autour des crottes de chien et les tags pendant les conseils de quartier ? Ce serait là l'occasion de faire tourner la discussion autour de sujets positifs !
- Spontanéité, légèreté doivent être les cadres de cette action...
+
* Le chantier du musée de la confluence est à l'arrêt pour le moment. Si on en profitait pour le recouvrir de fleurs ?
- Les robins des graines sont une action complémentaire des jardins partagés. Ils peuvent d'ailleurs s'aider mutuellement, en se prêtant outils, semences ou autre !
+
* Spontanéité, légèreté doivent être les cadres de cette action...
- Eveiller les sens, mais TOUS les sens !! Si les plantes dans la ville, c'est joli, on peut aussi faire en sorte que ça sente bon quand on passe. Alors plantons des herbes qui fleurent bon et aromatiquons nos quartiers !
+
* Les robins des graines sont une action complémentaire des jardins partagés. Ils peuvent d'ailleurs s'aider mutuellement, en se prêtant outils, semences ou autre !
 +
* Éveiller les sens, mais TOUS les sens !! Si les plantes dans la ville, c'est joli, on peut aussi faire en sorte que ça sente bon quand on passe. Alors plantons des herbes qui fleurent bon et aromatisons nos quartiers !
  
 
[[Category:Robins_des_Graines]]
 
[[Category:Robins_des_Graines]]

Revision as of 17:45, 11 February 2010

Pour commencer, merci à Silence qui nous a gentiment accueillis !! 30 personnes autour d'une table, ça fait du monde. Il va y en avoir des graines plantées un peu partout !!!

En plus, étaient présents pleins d'assos représentées à titre perso (ou non?) par des personnes motivées et volontaires : les compostiers, la maison de l'écologie, Silence, Passe Jardins, Pentes Vertes, l'Altertour, le Jardin du Loup (ou Vaise de Loup), et certainement d'autres !

Après une petite présentation de ce pour quoi on est là, à savoir verdir notre ville, on est rapidement passé à un tour de table pour que chacun exprime ses envies / idées / attentes par rapport au projet. Plutôt des fleurs ? Des légumes ? Dans des parterres ? Des friches ? Quelle organisation pour le groupe ? Besoin de cadre ou pas trop ou pas du tout ?

Après ça, on s'est dit qu'il fallait de l'action. Bon, oui, mais pour ça, il nous faut au moins des graines. Et ça tombe bien, Benoît nous en propose plein ! Chouette ! Merci Benoît ! Et pour le compost ? A voir avec les jardins qui en ont aussi besoin mais a priori, les compostiers peuvent fournir le compost nécessaire à nos actions ! Reste à trouver les outils (et une baignoire ?!??) et deux trois autres choses mais je suis sure qu'on saura tous ramener un petit truc au prochain atelier de fabrication de bouquets volants.

En plus de ça, Julien propose de créer le wiki du groupe pour que chacun puisse y ajouter des informations et qu'on participe collectivement à la construction du projet sur informatique aussi bien que dans la rue. On a aussi des volontaires pour le graphisme. Et silence propose d'imprimer quelques flyers si besoin pour faire connaître nos actions, notamment au salon Primevère. Que demander de plus ?

Ben une date pardi ! Et vu qu'on est plein, on va même en choisir deux !!! Ce sera donc .........

   * Mardi 16 Mars de 19h à 22h (on arrive quand on veut, on repart quand on veut, youpi !). où ça ? Chez les compostiers ou à Silence ?
   * Samedi 27 Mars parce que : c'est la fête des semis du réseau des jardins partagés et c'est aussi le marché des plantes rares à St-Priest.

Du coup, lieux à définir bientôt... Dans les autres dates à retenir dès à présent, on note la grande fête de la plantation à la Guill', le 8 mai. Et surtout Primevère qui aura lieu les 26 / 27 / 28 février. A cette occasion, Semons la biodiversité organise un troc de graines le samedi à 11h. L'occasion de venir échanger ou récupérer de petites graines que nous pourront voir grandir.

Pour rajouter des éléments, faire des commentaires, ou dire ce qui peut marcher bien ou moins bien, un groupe google a été créé : http://groups.google.fr/group/robins-des-graines Je vous envoie une invit' par mail. Ca fera deux mails d'un coup, mais après promis, vous ne recevrez plus 36000 infos tous les jours !

Voici pelle-mêle (ahah) les interrogations, exclamations, explications sur le pourquoi du comment de la présence de chacun :

  • objectif : se faire plaisir !
  • pour ne pas être en concurrence avec la ville, il faut planter les endroits délaissés par les jardiniers municipaux : autour d'arbres, de poteaux, goutières...
  • Si on plante des légumes, est-ce qu'on va pouvoir les manger même si des chiens font caca dessus et que les pots d'échappement échappent pleins de trucs pas bons dessus ? Plus sérieusement se pose la réelle question de la comestibilité des légumes plantés dans ce type d'espace urbain. Des recherches doivent déjà être effectuées, il faudrait en trouver les résultats et les communiquer pour que chacun soit au courant de ce qu'il mange.
  • Rajoutons de la biodiversité en ville ! Réapproprions nous l'espace public !
  • Autosuffisance alimentaire des villes... on en parle, mais finalement, est-ce que c'est possible ? Si on essaie pas un tout petit peu, c'est sur qu'on pourra pas voir beaucoup de changement !
  • Marre de voir des pensées (les fleurs) moches dans les bacs prévus pour, toutes bien alignées et qui changent toutes les 3 semaines ! Si on faisait autre chose ?
  • Peut-être qu'on pourrait faire deux choses différentes ? Planter des fleurs un peu partout où elles pourraient pousser et des légumes dans des endroits un peu plus abrités, pour un suivi plus régulier jusqu'à la récolte, et peut être même pouvoir les manger ?
  • Pas de cadre trop défini pour cette action, il faut qu'on reste le plus souple possible, comme ça, tout le monde s'implique comme il veut, et tout le monde est content
  • Initiation au jardinage de manière collective et ludique
  • Avant, tout le monde avait un jardin. La ville ne nous permet plus de disposer de cet espace. Et si on se le réappropriait de manière citoyenne ? Si on recréait des sols ? Idée : liner de piscine + feuilles mortes suffisent pour faire pousser des fraises des bois.
  • Côté éducation / citoyenneté pour que les enfants arrêtent de croire que les patates poussent sur les arbres et que les tomates se déterrent en hiver !
  • Gratuité dans l'espace public ! Interpellons les passants en nous baladant avec des arrosoirs et des binettes !
  • Des légumes font de super fleurs, pensons aux topinambours !
  • Lancer des graines sur des chantiers par exemple peut être un bon moyen de lutter contre l'ambroisie.
  • Idée ! Si on faisait des pochoirs en forme de carottes ou autre pour remplacer les fleurs à l'entrée des villes par des légumes ?
  • Plantons par quartier. Organisons nous en petits groupes locaux pour planter vers chez nous. C'est plus sympa de le faire à plusieurs, mais c'est aussi plus sympa quand c'est en bas de chez nous ! On peut préparer les semis et les bouquets volants ensemble et ensuite, répartissons-nous géographiquement !
  • Pourquoi ne pas faire une carte des lieux disponibles et repérés pour que l'on sache où mettre nos petites graines ,
  • On peut aussi faire des tontines pour mettre les plants en hauteur et qu'ils soient moins touchés par la pollution urbaine
  • En ville, tout est si bien organisé. Mais pourtant, ce qu'on veut, ce ne sont pas forcément des arbres et des parterres bien alignés. La nature à l'état "sauvage" n'est pas si présente autour de nous. Amenons-la, elle se débrouillera bien sans nous une fois qu'on aura lancé le truc !
  • Les pigeons c'est bien, mais peut-être qu'il pourrait y avoir d'autres espèces d'oiseaux ? Si on plantait des céréales, ça pourrait par exemple attirer des passereaux ?
  • Jardiner ensemble est un bon moyen de partager l'expérience, les bons coins, les bonnes graines...
  • L'art potager pourrait peut-être remplacer les discussions autour des crottes de chien et les tags pendant les conseils de quartier ? Ce serait là l'occasion de faire tourner la discussion autour de sujets positifs !
  • Le chantier du musée de la confluence est à l'arrêt pour le moment. Si on en profitait pour le recouvrir de fleurs ?
  • Spontanéité, légèreté doivent être les cadres de cette action...
  • Les robins des graines sont une action complémentaire des jardins partagés. Ils peuvent d'ailleurs s'aider mutuellement, en se prêtant outils, semences ou autre !
  • Éveiller les sens, mais TOUS les sens !! Si les plantes dans la ville, c'est joli, on peut aussi faire en sorte que ça sente bon quand on passe. Alors plantons des herbes qui fleurent bon et aromatisons nos quartiers !